Gibraltar

img_3771
L’union européenne – Brexit est-tu là ? -, Gibraltar et le Royaume Uni. Aucune place laissée à l’Espagne, même si la moitié de la population vient de l’autre côté de la frontière…

Arrêt météorologique imprévu, Gibraltar nous aura bien surpris. La ville est britannique jusqu’au bout des ongles : fish and chips à tous les coins de rue, rues en « lane », bières servies automatiquement par demi-litre et filles habillées trop court. Et l’accent, ah, l’accent… Un régal.

D’autant plus que le jour de notre arrivée, il fait un vrai British weather, bruine, nuages et vent froid qui s’insinue sous la peau. Après un mois de soleil à 25 * en Espagne, c’est à croire que les rosbifs emmènent leur météo avec eux quand ils s’installent quelque part !

Nous rencontrons Franziska et Philip, couple suisse en route pour un tour de l’Atlantique accompagnés pour une étape de 2 amis, et partageons ensemble une balade – ou devrais-je dire randonnée – au sommet du rocher. Il est étonnamment peuplé de singes !

La quadruple vue sur la baie, la Méditerranée, La côte marocaine et le détroit est à couper le souffle.

Après l’effort, le réconfort, on se retrouve tous sur le magnifique Elan flambant neuf de Franziska et Philip pour un apéro dûment mérité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *