Avril 2019 – Traverser l’Atlantique, 3ème

Une transatlantique, ce n’est jamais anodin. Même quand c’est la troisième… Nous partons de Casamance le cœur lourd et les voiles bien gonflées (petit zeugme, honhon). 30 nœuds de vent portant, c’est agréable en pleine mer mais un peu moins pour sortir d’un chenal interminable, très étroit et bordé de bons gros bancs de sable…