Août 2018 – Gascogne, Galice, Algarve, Gib

Noirmoutier > La Corogne > Islas Sisargas > Camariñas > Lagos > Gibraltar

1100 Nm


La première vraie navigation d’Aukena commence en beauté et en famille, Marie-Anne (la maman de Marion) et son ami Jean-François ayant accepté de nous accompagner pour la traversée.

Le Golfe de Gascogne fut étonnamment clément : entre 15 et 25kn de vent NNE pendant 3 jours, 48h sous spi, 6kn de vitesse moyenne !

Le mal de mer des invités est vite oublié lorsque les lignes sonnent : en quelques heures, 2 thons d’une dizaine de kilos chacun, qui nous donneront l’occasion de faire de belles rencontres à la Corogne (distribution générale !)

4 août 2018 – La Corogne

Petite ville, grosse marina. Environnés de Français qui partent ou reviennent, nous y passons 2 jours – juste le temps d’aller boire des cervezas et de manger des tapas, sans oublier une réparation express sur le magnifique catamaran de nos voisins Brésiliens. Retour en France de nos mousses, merci pour tout et en espérant refaire ça très vite !

6 août – Islas Sisargas

Au départ partis pour Camariñas, le manque de vent et la présence de petites vagues très désagréables nous poussent à mouiller pour la nuit entre les deux îlots Sisargas, à environ 25 milles de la Corogne. Un abri assez bon, mais les îles sont désertes, et puis il fait froid !!

8 août – Camariñas

Arrêt technique pour acheter quelques fruits et légumes frais, nous sommes plutôt déçus par la petite ville dont nous avions entendu tant de bien, mais peut-être est-ce dû aux 13º ambiants et à la petite bruine qui ne nous incite pas à nous balader….

9-12 août – Descente du Portugal, Lagos

Nous choisissons de descendre toute la côte d’une traite pour profiter des vents de nord. Une navigation fatiguante, à tirer des bords de vent arrière, avec empannages à toute heure du jour ou de la nuit, et des pêcheurs partout … Mais au bout, la récompense : Lagos et des falaises orangées entre lesquelles nous nous baladons en annexe au soleil couchant.

16 août : Gibraltar

Retour à Gibraltar après presque 2 ans, on retrouve les mêmes British lanes, les mêmes Fish and Chips (les meilleurs sont chez Roy’s), et quelques nouveaux buildings. Le port Marina Bay s’agrandit, et s’apprête à recevoir des nouveaux pontons flottants (?).

Découverte de cette fois-ci : La Linea de la Concepción, la ville espagnole située de l’autre côté du tarmac, et donc de la frontière. Plutôt sympa, avec un gros coup de coeur pour le restaurant La Chimenea, qui sert des tapas in-cre-di-bles, à base de viande ibérique merveilleusement cuite, de fromage excellent, et de mini-burger à mourir !!

Next stop : La Méditerranée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *